Bring back Katimavik!

Petition by Sami Lester of Belleville, Ontario:

La version française suit. Join me in petitioning the Canadian government to restore funding to Katimavik by September 2016 so that thousands of Canadian youth and hundreds of Canadian communities will be completely transformed. Signez la pétition pour le retour du financement du programme Katimavik dès septembre 2016 afin que des milliers de jeunes canadiens et canadiennes, ainsi que des centaines de communautés, soient transformées dans les prochaines années.

Before you read any further, share the link to this petition on Facebook, Twitter, Instagram, email, and whatever else ASAP! Don't sign this petition in secret. Avant de poursuivre votre lecture, partagez le lien de cette pétition sur Facebook, Twitter, Instagram, par courriel, etc., dès maintenant! Ne signez pas cette pétition en secret!

 Also, watch this 3-minute video testimonial from Canadian Patrick Pichette, CFO of Google.  Aussi, regardez cette petite témoignage de Patrick Pichette de Google. https://www.youtube.com/watch?v=TKQOjMKKTL0

HISTORY:  In 1977, Katimavik began with the focus on educating youth and spurring on lifelong civic engagement through community service. In its first year, Katimavik mobilized 1,000 volunteers, who worked on projects in more than 80 communities. The program continued, through many ups and downs, throughout the years. In the 2011-2012 fiscal year Katimavik brought together more than 1000 young Canadians to contribute to the social and economic well-being of 54 Canadian communities; Katimavik provided over 600 not-for-profit organizations with nearly 660 000 hours of service to benefit those communities. Unfortunately, it suffered an unexpected blow with the March 29th federal government budget announcement. Despite strong words of support and encouragement from both the Prime Minister and the Minister of Canadian Heritage in previous annual reports, as well as the very positive summative evaluation of the program released by Canadian Heritage mere weeks prior to the budget announcement, the clear alignment with this government’s policy aims and priorities, and the indisputable value created by Katimavik for its volunteers and community partners, the federal government cut its funding of Katimavik. HISTORIQUE : En 1977, Katimavik était un programme qui misait sur l’éducation des jeunes à s’engager dans la société en rendant des services à leur communauté. Dans sa première année, Katimavik a mobilisé 1 000 bénévoles, qui ont travaillé sur des projets dans plus de 80 communautés. Le programme a continué, malgré les hauts et les bas, tout au long des années. En 2010-2011, Katimavik a réuni plus de 1000 jeunes canadiens à contribuer au bien-être social et économique de 54 communautés canadiennes; les bénévoles ont donné près de 660 000 heures à ces communautés en travaillant dans plus de 600 organismes sans but lucratif. Malheureusement, le programme a subi coup dur et inattendu dans l’annonce du budget du gouvernement fédéral le 29 mars 2012. Malgré les paroles de soutien et d’encouragement du premier ministre et du ministre du Patrimoine canadien dans les bilans annuels précédents, ainsi que l’évaluation très positive de Katimavik publiée par le ministère du Patrimoine canadien à peine quelques semaines avant l'annonce du budget, le gouvernement fédéral a tout de même décidé de couper le financement de Katimavik.

VALUE: The program was invaluable in the lives of rural and urban communities across Canada, not to mention the lives of those who participated in the program. Personally, it changed my life at a time when I needed to step back from life and reflect on where I was going. College/university was not helping me in that way. I needed different life experiences to help me decide my future and navigate relationships. Katimavik helped me, and other youth aged 17-21, develop independence, self-confidence, people skills, conflict resolution experience, emotional intelligence, positive attitudes, travel skills and much more. THERE IS NO OTHER PROGRAM IN CANADA THAT IS EQUAL TO KATIMAVIK. For Katimavik to be restored will immediately have an enormous impact on thousands of Canadian youth, and communities which receive the volunteers. It needs to be a 6- or 9-month program 100% fully funded by the federal government and open to all youth between the ages of 1-21 regardless of where they're from. (Currently, it is not so.)VALEUR DU PROGRAMME: Le programme fut inestimable pour les communautés rurales et urbaines à travers le Canada et aussi pour les jeunes qui ont participé au programme. Personnellement, il a changé ma vie à un moment où je devais prendre du recul afin de réfléchir à mon avenir. Le CÉGEP ou l’Université ne m’ont pas aidée à le faire. J’avais besoin de vivre des expériences différentes pour m’aider à prendre des choix en lien avec mon avenir et aussi avoir d’autres relations humaines que celles que j’avais déjà. Katimavik m’a aidée, moi et plusieurs autres jeunes âgés de 16 à 21 ans, sous plusieurs aspects : développer mon autonomie, la confiance en soi, développer plusieurs compétences, la résolution de conflits, gérer mes émotions, avoir une attitude positive, découvrir des cultures différentes et bien plus encore. IL N’Y A AUCUN AUTRE PROGRAMME AU CANADA QUI EST ÉGAL À KATIMAVIK. Restaurer Katimavik dès maintenant aura un impact énorme sur des milliers de jeunes canadiens et canadiennes et aussi pour les communautés qui les reçoivent. Le programme doit revenir à ce qu’il était avant, soit un programme de 6 ou 9 mois, ouvert à tous les jeunes âgés de 17 à 21 ans, peu importe d’où ils viennent, et surtout, entièrement financé par le gouvernement fédéral.

DESPERATION: I am now a full-time youth worker in a rural town in Ontario, and I am convinced Canadian youth desperately need the opportunity to do Katimavik as I once had. Prime Minister, and former chair of the Board of Directors for Katimavik, Justin Trudeau himself is also convinced that Katimavik is an invaluable program and was 'killed for ideological reasons.' So there is hope! DÉSESPOIR ET À NOUVEAU L'ESPOIR: Je suis maintenant une jeune travailleuse à temps plein dans une ville rurale de l'Ontario, et je suis convaincue que les jeunes canadiens et canadiennes ont besoin d’avoir l'opportunité de faire le programme de Katimavik, comme je l'ai eu il y a quelques années. En tant que premier ministre et ancien président du conseil d’administration de Katimavik, Justin Trudeau est lui-même convaincu que le programme est inestimable et a été « tué pour des raisons idéologiques ». Donc, il y a de l’espoir!

The best thing about Katimavik is that its benefits multiply over time. Invest in the life of a youth today and the next 30 years of their lives and the future of Canada will be forever altered. Please join me in petitioning the Canadian government to show it cares about the future of Canada and youth by reinstating Katimavik to its full glory by September 2016. La meilleure chose à propos de Katimavik est que ses avantages se multiplient au fil du temps. En investissant dans la vie des jeunes d’aujourd’hui, cela permettra de changer les 30 prochaines années de leur vie et l’avenir de notre pays! S’il vous plaît, joignez-vous à moi pour demander au gouvernement canadien de montrer qu’il se soucie de l’avenir du Canada, et de la jeunesse qui le compose, en rétablissant Katimavik d’ici septembre 2016.

#BringBackKatimavik

For more info on Katimavik's history, see pour plus d'informations sur l'historique de Katimavik, voir…  http://www.katimavik.org/our-history   

For more information on Prime Minister Justin Trudeau's position, see Pour plus d'informations sur la position du premier ministre Justin Trudeau, voir… http://www.cbc.ca/news/politics/katimavik-killed-for-ideological-reasons-trudeau-says-1.1277023