Denis Coderre: Stop horse-drawn carriages/Non aux calèches

On any given day, you will find carriage horses being left unattended and untethered at the hack line while their drivers socialize with other drivers and fail to pay attention; making dangerous u-turns in heavy traffic around the Montreal's Old Port Area. You will see carriages being overloaded because no one in authority is monitoring the situation.

And this does not even begin to touch on their living conditions, which include no turnout to pasture; "legally" working 9 hours a day, 7 days a week; stalls, which are legal, but less than half the size of what experts recommend. Let's also consider people and the human safety issue - flimsy open carriages; most importantly, the nature of a 1,500-2,000 pound animal whose first instinct is to flee the scene when frightened becoming an unwitting weapon. Around the world people have been killed because of out-of-control carriage horsesspooking -- both passersby and those in carriages. A five-year old girl; an elderly woman, a young boy.

It's time to ban horse carriages in Montreal.

---------------------------

À tout moment, on peut trouver des chevaux d'attelage laissés sans surveillance et en liberté sur le bord de la rue(pendant que leurs guides socialisent et ne font pas attention à leurs animaux). Les cochers font des demi-tours dangereux autour du quartier du Vieux-Port de Montréal et on peut voir de calèches surchargées parce que personne ne surveille la situation.

Et cela c'est sans parler de leurs conditions de vie, qui ne comprennent aucune visite à des espaces de pâturage; travailler «légalement» 9 heures par jour, 7 jours par semaine au milieu des voitures (ainsi que leur émission de CO2). Les calèches sont légales, mais elles sont moins de la moitié de la taille de ce que les experts recommandent. Considérons également les gens et la question de la sécurité humaine – les calèches sont fragiles et ouvertes. N'oublions pas le plus important: la nature d'un animal pesant entre 1500 à 2000 livres dont l'instinct premier est de fuir la scène quand effrayé. Ceci peut devenir une arme involontaire. Autour du monde, des gens ont été tués à cause des chevaux hors de contrôle - des passagers et des piétons. Une petite fille de cinq ans, une aînées, un jeune garçon.

Il est temps de bannir les calèches à Montréal.