Vouloir y croire

Trois semaines après le drame survenu à Nice, les nouvelles que nous voyons défiler dans les médias ou sur les réseaux sociaux font encore état de violences, d'incompréhension, de barbarie. 

Comme vous, nous n'avons pas envie d'ignorer ces actes, ou d'oublier ces victimes, mais au choc et à l'émotion succède l'envie d'agir. Nous sommes nombreux à penser : comment arrêter tout cela ? Comment construire un monde différent ou paix et unité pourraient être à la une de nos journaux ?

Aujourd'hui, nous avons envie de vous donner espoir, envie de vous montrer que malgré tout, nous sommes nombreux à vouloir ce changement, nombreux à vouloir agir pour que notre pays et le monde retrouvent une harmonie. Et que nous avons le pouvoir de le faire.

Coralie a bien connu Laura qui a perdu la vie sur la Promenade des Anglais alors qu'elle n'avait que 13 ans. Elle a lancé une pétition pour que le collège de l'Archet où Laura étudiait soit rebaptisé à son nom, en hommage à “cette enfant morte pour une guerre des «grands» de ce monde”. 

Edwyn n'a que 18 ans mais il a déjà recueilli plus de 150 000 signatures pour que les médias gardent l'anonymat des terroristes, pour ne pas en faire des héros et inspirer d'autres jeunes potentiellement dangereux. Le Monde, Europe 1, BFM ont déjà répondu positivement à son appel :

 

Amine qui a vu sa soeur partir en Syrie fait campagne pour que Franck, Gwenaël et Alexandre, qui ont tenté d'arrêter le terroriste à Nice, soient décorés de la légion d'honneur, afin que l'on se rappelle que la France, c'est aussi la bravoure, le courage et la dévotion : 

Coralie, Edwyn et Amine ne sont pas seuls. Ils sont nombreux à se mobiliser en ce moment même.

Vous êtes plus de 8 millions de personnes à utiliser Change.org en France, c'est le plus grand regroupement de citoyens engagés dans le pays. Vous pouvez agir, tous ensemble, pour trouver des solutions et pour faire en sorte qu'elles soient appliquées.

Changer les choses est à portée de main. Il faut juste garder l'espoir. Et vouloir y croire.

Merci d'agir pour le changement.


Sarah et toute l'équipe de Change.org